Pages Navigation Menu

L'univers de la maison et du jardin

Les villes fantômes : légendes et réalités

Délaissées lors des exodes rurales, abandonnées au profit des métropoles et capitales mondiales, certaines villes ont perdu leur âme. Autrefois largement fréquentées, animées et dynamiques, ces villes sont aujourd’hui figées dans une autre époque. Toutes continuent pourtant à fasciner.

Les villes fantômes en France et à l’étranger

Une ville fantôme est une ville inhabitée depuis un certain nombre d’années. La désertion peut être due à une catastrophe naturelle : l’éruption d’un volcan, une coulée de boue, un tremblement de terre… mais la cause la plus fréquente est l’arrêt plus ou moins progressif des activités économiques et l’éloignement des grands centres urbains. Les habitants se sont sentis en danger à un certain moment et ont préféré faire leurs valises en laissant leurs maisons…
Ces villes parfois inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco peuvent être visitées en famille lors de journées découvertes ou durant un voyage à l’étranger. Leur côté atypique surprend, notamment quand rien n’a bougé depuis plus de 50, 60, 100 ans.

Localiser les villes fantômes célèbres

Certaines magazines en ligne comme https://www.magenligne.fr/ se sont penchés sur le sujet et vous invitent à découvrir les villes fantômes, leur localisation en France et dans le monde.
Certaines se trouvent aux États-Unis comme Bodie en Californie en partie en ruines ou sur le continent asiatique : l’île d’Hashima par exemple est localisée au Japon. D’autres se situent en Europe comme Craco, ville italienne laissée à l’abandon après des glissements de terrain ou encore Oradour-sur-Glane en France, tristement célèbre pour les événements qui y ont eu lieu durant la Seconde Guerre mondiale.

Les lieux historiques et mystérieux font l’objet de recherches et amènent parfois à la création de musées. Pour visiter virtuellement ces endroits hors du temps, continuez à lire vos magazines en ligne !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.