Pages Navigation Menu

L'univers de la maison et du jardin

Les bienfaits des vers de terre

La plupart des gens peuvent être dégoûtés par le simple fait de voir des vers de terre. Or, ces petites bêtes sont bénéfiques pour le jardin et les jardiniers le savent bien. Les lombrics jouent un rôle important dans les espaces cultivés.

Quelques informations pratiques

Il ne faut jamais considérer les vers de terre comme des animaux nuisibles. Ils produisent un compost naturel : le lombricompost. Ils sont également utiles dans les centres de recherche comme l’INRA (Institut national de la recherche agronomique).  Ces animaux ont aussi des prédateurs tels que les taupes, les oiseaux, les sangliers ou le carabe doré.

Les différents types

Dans le cas d’une terre équilibrée, il existe plus de 400 vers de terre au m². Plus un sol est en bonne santé, plus il comporte des vers. La France en possède 140 espèces colonisant différentes régions. Les vers de surface sont appelés « vers de compost » ou « vers de fumier ». Ils se nourrissent et transforment les matières organiques en substances riches, en minéraux et en oligo-éléments. Les vers endogés sont ceux qui font des galeries horizontales sous la surface. Les vers anéciques restent sous terre, dans des galeries verticales.

Faire proliférer les vers dans le sol

Il est primordial de favoriser la présence de vers dans le sol. Ainsi, il faut éviter l’usage de pesticides et d’herbicides, car ceux-ci sont en contact direct avec le sol. Par ailleurs, adopter des comportements plus responsables et respectueux de l’environnement s’avère nécessaire. Aussi, le recours à la bêche ou au motoculteur est remis en cause. Cela provoque des migrations de vers dans des zones inadéquates entraînant une rupture de l’équilibre de la terre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Redpop.fr | Cliquer C Trouver | 123conso.net