Pages Navigation Menu

L'univers de la maison et du jardin

L’entretien et contrôle de la VMC

La ventilation mécanique contrôlée est une installation obligatoire dans les logements construits après 1982. Il s’agit d’un réel atout pour obtenir un air sain et confortable dans les pièces de vie, bien qu’il faille entretenir régulièrement sa VMC pour ne pas en perdre les bénéfices.
Afin d’optimiser au mieux votre installation, voici les points clés pour l’entretien et nettoyage de la VMC.

Comment fonctionne une VMC ?

La ventilation mécanique contrôlée est un équipement qui permet de renouveler l’air de votre logement. De simple ou double flux, la VMC apporte l’air sain dans les pièces de vie et évacue l’air utilisé dans les pièces comportant des sorties d’eau. Dans le cas d’une double flux, l’air sain est préchauffé avant d’être distribué dans les pièces de l’habitation.

Pourquoi est-il important d’entretenir sa VMC ?

Une ventilation mécanique contrôlée nécessite d’être entretenue souvent pour rester efficace au fil du temps et garder une meilleure qualité d’air. Par un entretien régulier, vous effectuerez aussi des économies sur vos factures d’énergie : une ventilation qui peut aspirer l’air correctement sera moins gourmande en électricité.

Un bon entretien permettra également d’éviter une usure prématurée de votre équipement. Il permet aussi d’éviter tout risque de surchauffe qui pourrait provoquer un court-circuit et engendrer des dégâts importants au sein de votre habitation.

Les risques d’un manque d’entretien

Une VMC mal nettoyée et obstruée peut engendrer des nuisances sonores et des reflux d’odeurs. Elle peut aussi causer une augmentation de l’humidité entrainant des moisissures et pouvant engendrer des problèmes respiratoires.

Un manque d’entretien de la ventilation mécanique contrôlée pourra diminuer l’efficacité de cette dernière. Le nettoyage régulier de la VMC est essentiel pour des raisons d’hygiène et de sécurité.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.