Pages Navigation Menu

L'univers de la maison et du jardin

L’automatisme au service de la sécurité de votre maison

Depuis l’invention du concept de propriété, l’Homme n’a de cesse que de chercher à protéger ses biens et son espace personnel de ceux qui voudraient se l’approprier. On inventa donc des serrures de plus en plus complexes, puis l’on renforça les points d’entrée. Mais pour faire face aux visiteurs inopportuns, l’automatisme apporte une solution plus sophistiquée et plus efficace à bien des égards.

 

Les claviers à codes, la sécurité par le secret

Clavier à codes par Automatisme PassionJ’évoquais plus haut les serrures censées interdire l’accès d’une maison ou d’un immeuble aux cambrioleurs. Le problème principal des serrures est que, toutes renforcées qu’elles soient, il est possible de les forcer ou, pour les plus complexes, de trouver le fonctionnement du mécanisme et d’entrer sans autre limitation.

Dans les années 70, un ingénieur français du nom du Bob Carrière eut une idée géniale : remplacer les serrures classiques par un clavier à codes. Il faut alors pour l’utilisateur rentrer le bon code sous peine de se voir refuser l’accès. Le Digicode (marque déposée entrée depuis dans le langage courant) est né et ne va pas tarder à remplacer les classiques serrures, à commencer par celles fermant l’accès des immeubles ou des entreprises.

Le clavier à codes est, de fait, une invention très pratique puisqu’il est impossible de forcer l’entrée à moins de connaître le code enregistré. Mieux encore, en tant que pionnier de l’automatisme, le clavier à codes peut être utilisé pour fermer une porte, déclencher ou éteindre une alarme… Il est même possible de relier un clavier à l’alarme : si quelqu’un venait à le forcer, l’alarme retentirait aussitôt, repoussant à coup sûr le cambrioleur.

Point intéressant à envisager si vous cherchez à protéger votre maison, il est possible d’envisager le clavier à codes comme un renfort supplémentaire à une serrure classique comme c’est le cas dans les immeubles : pour rentrer dans votre appartement, il faut passer deux sécurités. On pourra également faire confiance à une serrure classique et relier son alarme à un clavier à codes : si la serrure est forcée, le cambrioleur sera confronté à une alarme qu’il ne pourra désamorcer.

 

Le lecteur de badge, un automatisme bien pratique

Dérivé directement du clavier à codes, le lecteur de badges est une solution d’automatisme située à mi-chemin entre la serrure à clé et le Digicode. Souvent intégré et associé à un clavier à codes, il nécessite de disposer d’un badge (qui peut être limité dans le temps au besoin) équipé d’une puce RFID qui s’activera face au lecteur pour ouvrir l’accès.

Il suffit de passer le badge à proximité pour ouvrir la porte, ce qui s’avère bien pratique : si vous avez les mains pleines ou que vous ne voulez pas perdre de temps, il n’est pas nécessaire de faire appel à  ses deux mains ou de suivre les étapes nécessaires à l’ouverture d’une serrure classique. Et au pire, il est possible – en cas d’oubli ou de perte du badge – d’utiliser son code personnel pour rentrer chez soi.

 

Bref, vous l’aurez compris, l’automatisme est une solution toute trouvée pour répondre à vos problématiques de sécurité et bien plus encore. Pour en savoir plus et éventuellement commander tout le nécessaire pour installer de tels dispositifs chez vous, rendez-vous  chez Protector 16, serrurerie à Paris 16, site sur lequel vous trouverez toutes les informations nécessaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.