Pages Navigation Menu

L'univers de la maison et du jardin

Des poules dans mon jardin

C’est presque l’emblème de notre pays : à défaut de voir la poule orner le maillot des Bleus, c’est le coq qui y pointe le bout de sa crête. Pourtant, la poule n’est pas forcément très représentée chez les Français qui préfèrent chiens et chats. Pourtant, derrière un air un peu bête, la poule cache des vrais avantages. Alors si vous avez un jardin (ou un grand balcon), voici quelques arguments en faveur du gallinacée.

 Une poule en gros plan ; notez sa ressemblance avec un dinosaure. Étonnant, non ?

 

La poule, bonne à tout faire

La poule dispose d’un véritable potentiel pour se faire aimer des Français. Et c’est d’ailleurs le cas, de plus en plus de poules trouvant preneur en France (et pas forcément sous la forme classique, prête à enfourner). Urbains et ruraux y trouvent leur compte et à juste titre.

Déjà, l’argument numéro un des possesseurs de poules : une poule est un fournisseur d’œufs forcément écolos et surtout gratuits. On estime la production moyenne par an et par poule dans une fourchette allant de 150 à 300 œufs : une belle omelette.

Ensuite, c’est un peu moins ragoutant mais la poule est une forme de poubelle à plume. A l’image des oies et autres animaux de basse-cour, la poule mangera ses graines mais ne fera pas la fine bouche face à vos épluchures de légumes, les restes des repas et autres déchets organiques. Elle se fera même chasseuse pour faire disparaître limaces, escargots et insectes de votre jardin, et donc de vos fleurs et du potager.

Le résultat de cette chasse menée sur les nuisibles : elles produisent une centaine de kilos par an (et par individu) d’engrais naturel. Mélangé dans la terre de vos plantes, cet engrais bio donnera un coup de fouet à vos plantations et s’avérera particulièrement économique.

Enfin, c’est un point intéressant pour les parents ; des poules dans un jardin, c’est l’assurance d’un jardin vivant et donc particulièrement attirant pour vos petits qui pourront s’en occuper et les nourrir. Et n’oubliez pas que c’est la possibilité de leur faire mener une chasse aux œufs toute l’année. C’est ludique et ça les fera quitter un peu télé et ordinateur.

 Un couple de poules

 

Élever une poule pondeuse chez soi

Si vous êtes convaincu, il faut tout de même savoir quelques petits points négatifs. Déjà, une poule gratte le sol, c’est dans sa nature. Si votre jardin est petit, vous risquez de vous retrouver avec un champ de bataille boueux en lieu et place de votre belle pelouse. Autre point à anticiper : la nuit, elles deviennent une cible de choix pour les chats et les renards. Il faut donc acheter un poulailler où elles seront enfermées la nuit et où elles pourront dormir dans de bonnes conditions. Pensez-y !

Si il est possible d’élever une poule sur son balcon, cela reste déconseillé : il vaut mieux compter sur une dizaine de m2 pour qu’elle puisse gambader ; en dessous, elle risque de vite tourner en rond. Dans le même ordre d’idée, évitez de n’acheter qu’une seule poule. C’est un animal social qui préfère la compagnie de ses congénères. Optez pour deux poules au moins et évitez d’y adjoindre un coq. Si telle est votre volonté (pour profiter d’un réveil matin infaillible), attendez d’avoir sept ou huit poules pour ne pas épuiser les femelles.

Autrement, un point sur la race : méfiez-vous et renseignez-vous sur les races de poules en fonction de ce que vous cherchez. Une poule d’ornement pourra être plus jolie mais aura souvent tendance à pondre moins d’œufs. De la même manière, certaines espèces disposent de comportements spécifiques qui pourront être un bon ou un mauvais point : certains seront plus bruyantes, d’autres gratteront moins les sols…

Enfin, si vous êtes en résidence ou en lotissement, renseignez-vous sur la réglementation : certaines limitent ou interdisent l’élevage d’animaux de basse-cour. Et je ne le dirais jamais assez, la poule est un animal, pas un accessoire à la mode. Il vous faudra donc vous en occuper et la nourrir au quotidien, alors soyez sûr de votre choix !

 

Et si après tout vous n’êtes pas prêts, rien ne vous interdit de faire la poule, il paraît que ça rend cool :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Arobase | Blog du citadin | 123conso.net