Pages Navigation Menu

L'univers de la maison et du jardin

Assurance vie : ce qu’il faut savoir

Pour qui ?

L’assurance-vie est un des placements préférés des Français, et encore plus depuis que les livrets A et Développement Durable ne cessent de voir leurs taux chuter (à l’heure actuelle, il est à 0.75%). Il faut dire que le rendement mais aussi la fiscalité de ce produit, comparé aux inconvénients, sont particulièrement intéressants. Et surtout, l’assurance-vie est un outil de placement et de transmission de patrimoine simple d’utilisation, illimité et ouvert à tous !
Elle s’adresse donc principalement à ceux qui souhaitent :

  • s’assurer un capital en cas de coup dur,
  • mettre de l’argent de côté avec un produit relativement souple,
  • préparer leur retraite,
  • laisser des revenus à leurs proches en cas de décès ou invalidité.

calculator-385506_640

 

Quels avantages ?

D’abord, comme nous l’évoquions plus haut, le rendement est bien meilleur que sur la plupart des produits d’épargne classique. De plus, le plafond est souvent plus haut. Quant à la fiscalité, nous y reviendrons plus tard.
Mais L’assurance-vie offre d’autres avantages non négligeables. Par exemple, vous pouvez choisir un support d’investissement en euros, mais aussi en placements unités de compte, par exemple.
De plus, c’est un produit qui est particulièrement tourné vers la succession : vous vous assurez ainsi bien des tracas en moins pour vos proches si vos projets sont à très longs termes. C’est d’ailleurs un bon moyen de favoriser un héritier en particulier si vos désirs ne s’inscrivent pas dans les règles classiques de l’héritage. Retrouvez tous les avantages sur www.ancre-vie.com.

 

Fiscalité

business-17965_1280Les contrats d’assurance-vie disposent d’une fiscalité relativement avantageuse, surtout comparé aux autres produits d’épargne qui, par ailleurs, ont un moins bon rendement. Par exemple, l’imposition sur les produits de ce type est limitée à 8 ans. Vous pouvez également choisir de déclarer les bénéfices de votre assurance-vie sur votre déclaration de revenus, ou encore de choisir le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL), qui sera effectué directement  par l’assureur. Certains types de contrats bénéficient même d’exonération fiscale.
C’est pourquoi garder votre assurance-vie au moins 8 ans, et le plus longtemps possible, est donc la meilleure solution pour bénéficier d’une fiscalité la plus avantageuse.

Plus d’informations et tableaux comparatifs complets ICI.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.