Pages Navigation Menu

L'univers de la maison et du jardin

Le métier d’énergéticien

Encore appelé magnétiseur, l’énergéticien est un spécialiste du traitement thérapeutique à base de transmissions énergétiques. En d’autres termes, c’est ce professionnel qui se sert des énergies environnantes pour soigner, rééquilibrer et harmoniser l’énergie du corps d’un patient, dans son intégralité. L’énergéticien a un rôle bien précis, dont il acquiert la maîtrise à l’issue d’une formation énergéticien.

 

Rôle et mission de l’énergéticien

 

L’énergéticien procède par une médecine non conventionnelle, qui consiste à soulager un patient par le biais du magnétisme. Généralement, il applique ce magnétisme en posant ses mains sur le corps du patient, afin d’y effectuer différents gestes appelés « passes ». C’est par cette technique que le praticien transfère son propre magnétisme dans le corps dudit patient, pour redonner de l’équilibre au fluide personnel de celui-ci.
Il permet ainsi à l’énergie de l’organisme du patient, de retrouver son flux normal tout en remédiant aux dysfonctionnements responsables de plusieurs maladies. Dans certains cas, et sur demande du patient, l’énergéticien peut procéder par une simple séance de prise de photos pour envoyer son énergie à distance.
Les traitements appliqués par un énergéticien peuvent avoir divers effets. Ils peuvent aider à ranimer les défenses immunitaires. On les emploie également pour la guérison des brûlures, allergies, courbatures, douleurs lombaires ou de l’acné, etc. Très souvent, la thérapie énergétique aide même à surmonter les douleurs ou effets secondaires induits par des traitements médicaux tels qu’une chimiothérapie, par exemple.

 

Comment devient-on énergéticien ?

 

Avant d’exercer ce métier, il faut au préalable suivre une formation d’énergéticien. Également désigné études énergétiques, ce cursus peut être suivi dans un centre agréé tel que le site cassiopee-formation.com. Elle forme ses apprenants sur la thérapie énergétique en deux parties. La première se concentre sur l’évaluation des déséquilibres énergétiques et sur les soins pour y remédier. La finalité étant de doter le futur énergéticien d’une connaissance solide sur les corps énergétiques, et de développer sa sensibilité au monde de l’énergie.
Quant à la seconde partie de la formation d’énergéticien, elle concerne l’étude de deux grandes approches : la connaissance du terrain biologique et la thérapie manuelle. À travers ces différentes approches, l’étudiant apprend les remèdes naturels pour soutenir et renforcer les bienfaits des soins énergétiques, ainsi que sur la libération des tensions psychocorporelles et l’harmonisation de l’axe crânio-sacré.

En savoir plus sur la pratique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pratique_%C3%A9nerg%C3%A9tique

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *